Top 6 raisons de visiter les Archives Nationales du Bénin
Top 6 raisons de visiter les Archives Nationales du Bénin

Top 6 raisons de visiter les Archives Nationales du Bénin

Spread the love
Logo des Archives Nationales du Bénin
Archives Nationales du Bénin

Que ce soit pour ses sites touristiques et monuments, ses lieux de culte, ou encore ses musées, Porto-Novo est une ville qui séduit. La ville abrite aussi les Archives nationales vitrine de l’histoire politique et administrative du Bénin.

Cette dernière dispose de divers atouts qui peuvent séduire les amateurs de l’histoire, les touristes, les chercheurs, etc.  Mais qu’est-ce qui fait sa particularité ? Nous vous présentons dans cet article quelques raisons qui vous amèneraient à visiter les Archives nationales du Bénin.

Présentation des Archives nationales du Bénin

Diverses raisons peuvent vous amener à visiter les Archives Nationales du Bénin. Les Archives nationales du Bénin se situent d’ailleurs au 1756 RNIE 1, en face de l’ERSM, Oaundo, Porto-Novo. Porto-Novo est une ville de la République du Bénin. Le Bénin est un pays de l’Afrique qui se trouve entre le Nigéria, Togo, le Niger et le Burkina Faso. Il est connu comme le berceau du vaudou, territoire de l’ancien royaume de Daxomey.

Les Archives nationales du Bénin sont issues du Service des Archives du Dahomey (SAD), ex Bénin. Le SAD est créé par un arrêté du gouverneur William PONTY le 1er juillet 1913. Cet arrêté instituait dans tous les chefs-lieux des colonies de l’AOF un dépôt d’archives. Pour le Dahomey a été effectif le 3 mars 1914.

Après sa création, ce service a subi diverses mutations comme les déménagements et changement d’institution de tutelle. Il est devenu une direction en 1984, est aménagé et dispose d’un magasin avec une capacité de 1000 mètre linéaire.

Les Archives nationales du Bénin ont pour mission :

  • la conservation des documents ;
  • le tri ;
  • le classement ;
  • l’inventaire ;
  • la communication des archives.

Elle s’occupe de la gestion des archives produites ou reçus par l’État, les collectivités locales, les entreprises et les établissements publics du Bénin.

Le dynamisme de son personnel

Les Archives nationales du Bénin sont dotées essentiellement d’une équipe jeune, compétente et dynamique. Son personnel chaleureux et professionnel vous accueille et vous fait traverser l’histoire du Bénin à travers différents fonds d’archives. Une exposition permanente sur les gouverneurs et présidents du Bénin vous plonge au cœur de sa riche vie politique.

Dans un cadre attrayant et paisible, les archivistes des Archives nationales vont mettre à votre disposition plus de 100 000 archives numérisées. Cette équipe de professionnels œuvre à la mise en valeur des archives dans les ministères et dans les collectivités territoriales. Ces dernières bénéficient d’ailleurs chaque année d’appuis techniques, de formations-action in situ, de dons de matériels.

Dynamiques, les Archives nationales du Bénin contribuent à l’évolution du Conseil International des Archives (ICA). Elles œuvrent aussi pour la réduction de la fracture archivistique entre le Nord et le Sud. Sous la présidence de son directeur, le Réseau de la branche ouest-africaine du conseil international des archives (WARBICA) renaît.

Vous voulez mieux comprendre l’histoire de la traite négrière, de la colonisation et celle politico-administrative et constitutionnelle du Bénin ? Visitez les Archives nationales Bénin afin de découvrir ses fonds qui enrichiront vos travaux de recherches et votre culture générale.

Appui technique des Archives Nationales du Bénin à la Mairie de Dassa-Zoumè

Les Archives de la traite

Le Bénin comme la majorité des pays d’Afrique a été l’un des principaux acteurs du commerce transatlantique. Les sources originales relatives à son rôle au cours de cette période ne constituent pas un fonds homogène aux Archives nationales.

Les Archives nationales se sont tout de même données pour peine d’avoir les sources écrites et iconographiques en version numérisée. Il s’agit en tout de plus de 250 documents. Ces images se trouvent d’ailleurs sur le site de la célébration des 100 ans de l’institution. 

Le fonds colonial : 1840-1960

Vous désirez comprendre comment s’est manifestée la colonisation au Dahomey ? Connaître les différents acteurs qui ont animé cette période sociopolitique administrative du Dahomey ? Ne vous trompez pas de sources !

La Direction des Archives nationales vous accueillera avec son fonds colonial de près de 400 ml de documents. Les hommes passent, mais les archives restent dit-on. Les Archives nationales du Bénin représentent une aubaine pour toute personne qui désire faire de la politique.

De « l’enfant malade de l’Afrique » au modèle démocratique en passant par la période révolutionnaire, le Bénin a connu diverses périodes tumultueuses.

Visiter les Archives Nationales du Bénin pour parcourir son fonds contemporain

Divers évènements ont marqué le Bénin depuis son accession à la souveraineté internationale. Ces évènements se subdivisent en trois grandes périodes : 1960-1972 ; 1972-1990 et de 1990 à nos jours.

Les Archives nationales du Bénin disposent de documents qui renseignent sur la vie politico-administrative du Bénin au lendemain des indépendances. Ce fonds est constitué de divers documents sur divers supports. Vous pouvez par exemple revisiter les images et les vidéos de l’investiture du premier président du Dahomey Hubert K. MAGA. Vous pouvez également y avoir des données relatives aux différents coups d’État qui ont eu lieu pendant cette période. Rappelons que le Bénin était considéré à cette époque comme « l’enfant malade » de l’Afrique.

Cette époque tumultueuse a connu sa fin par l’avènement au pouvoir du président Mathieu KEREKOU. Ce dernier instaura un régime révolutionnaire. Aux Archives nationales, vous pourrez avoir des informations sur les « Trois glorieuses », 1972, 1974, 1975. Vous pourrez aussi revisiter l’histoire en parcourant la collection constituée relative à l’agression du 16 janvier 1977. Qualifié d’« opération crevette », elle a été perpétrée par Bob Denard contre le président KEREKOU.

Les Archives nationales, c’est aussi un ensemble de documents de 1990 à nos jours. Elles disposent de documents qui ont trait à la Conférence Nationale des Forces Vives organisée en 1990. Cette conférence qui a mis fin au régime révolutionnaire a placé le Bénin dans une ère démocratique.

Elles disposent aussi de divers documents pouvant nourrir les chercheurs. Vous pouvez y trouver des documents comme : journal officiel, actes normatifs, actes d’État civil, dossiers de projets. Ses locaux abritent également des microfilms, disques et bandes magnétiques ayant trait à divers sujets nationaux.

Visiter les Archives Nationales du Bénin pour sa situation idyllique

Porto-Novo, c’est la capitale administrative du Bénin. La ville se trouve juste à une heure de route de Cotonou, capitale économique.

Après avoir visité les Archives nationales, vous pouvez vous promener un peu dans la ville en admirant ses bâtiments. Ces derniers ont une architecture aux influences françaises et portugaises, ce qui rappelle les temps coloniaux. Sa dénomination « Porto-Novo » est issue des Portugais qui qualifiaient la ville du « Nouveau Porto » en référence à la ville portugaise.

Vous pourrez aussi visiter le musée Honmé, ancien palais du roi Toffa ; la cathédrale Notre-Dame. Vous pouvez également visiter la grande mosquée, un magnifique édifice baroque dont l’architecture s’inspire des églises de San Salvador de Bahia au Portugal. Le musée ethnographique Alexandre ADANDE, le musée Da Silva, le temple Abêssan et bien d’autres vous accueilleront.

Façade de la Grande Mosquée de Porto-Novo

Pour une touche nature, vous pouvez faire un tour au Jardin des Plantes de la Nature. Le parc d’attractions avec zoo de l’hôtel Bymins fera le bonheur de vos enfants.

 Le fleuve Ouémé à la sortie de la ville offre une magnifique vue. Plus loin, la plage de Sèmè-Kpodji constitue un véritable havre de paix. Vous pourrez vous détendre et passer un agréable moment entre amis ou en famille.

N’oubliez surtout pas de déguster du « Hanlan » (viande de porc) qui symbolise l’identité culinaire de la ville. Ses habitants en raffolent et vous l’apprécierez certainement.

Qu’attendez-vous vous donc ? Joignez les Archives nationales du Bénin par Boite postale au 629 Porto-Novo par téléphone au +229 20 24 66 07. Les Archives nationales du Bénin sont aussi sur Facebook et sur Twitter.

Un commentaire

  1. Ping :Bibliothèque nationale du Bénin dans la dynamique des e-services  - ArchivInfos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.