Comment devenir un bon archiviste efficace et épanoui ?
Comment devenir un bon archiviste efficace et épanoui ?

Comment devenir un bon archiviste efficace et épanoui ?

Spread the love

Vous êtes archivistes  et vous avez des difficultés à vous imposer dans votre structure ? Vous vous demandez que faire pour quitter l’ombre et devenir un archiviste efficace et épanoui au sein de votre administration ?

Au sein des administrations, l’archiviste africain rencontre souvent des difficultés pour s’imposer comme un acteur clé. C’est d’ailleurs le premier poste à éjecter en cas de licenciement économique. Que faire alors afin de gagner en altitude professionnelle et de faire bouger les lignes ?

Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces qui peuvent vous aider à passer de l’ombre à un archiviste pro et épanoui

Bien s'habiller permet d'attirer l'attention de ses collègues, mais aussi de se faire respecter et donc de devenir un archiviste efficace.
S’habiller avec élégance pour attirer l’effet halo peut permettre de devenir un archiviste efficace

Soigner son style vestimentaire pour devenir un archiviste efficace

Les archivistes ne s’habillent généralement pas correctement. Ils sont moins fréquents en costume ou en tailleur sous prétexte que le métier est salissant. L’habillement est pourtant une arme puissante.

Nous vivons dans un monde où la première impression est devenue déterminante, tout va très vite. L’être humain a développé des jugements instantanés qui impactent inconsciemment ce qu’il peut éprouver à l’égard de ses semblables.

Bien s’habiller, permet une augmentation de la confiance en soi. Être élégant est une source d’autorité et de respect. Ça confère une prestance et aide à bénéficier de l’effet halo. Une personne élégante est perçue dans l’esprit plus intelligent, plus bienveillant ou encore plus sérieux.

Les archives sont généralement assimilées à un métier salissant. Les gens perçoivent souvent les archivistes comme des « hommes de casernes ». S’habiller de manière non élégante peut amener les gens à penser inconsciemment que vous avez l’air un peu léger. Cela peut ainsi les conduire à être moins disposés à vous accorder leur confiance.

Vous devez donc ajouter un soin particulier aux vêtements que vous portez. Vous remarqueriez l’amélioration de votre relation avec vos collègues. N’oubliez pas de mettre votre blouse blanche quand vous aurez à traiter des archives poussiéreuses.

Être communicant

Au-delà de ses compétences et connaissances en archivistique, l’archiviste doit être un bon communicateur. Bien communiquer peut permettre de convaincre ses supérieurs hiérarchiques sur le bien-fondé d’un projet ou d’une activité. Bien communiquer permet d’impacter sa hiérarchie, mais aussi d’être convaincant dans sa prise de parole et dans ses écrits.

Quelques principes clés peuvent vous permettre de devenir un communicant hors pair, de communiquer efficacement. Vous devez-vous exprimer clairement que ce soit pour envoyer un mail ou à l’occasion d’une réunion ou d’une sollicitation improvisée. Vous devez chercher à faire comprendre votre message le plus possible.

Communiquer, c’est aussi savoir écouter. La communication n’est pas univoque, c’est un échange. L’écoute prend également en compte la communication non verbale. N’oubliez pas de faire aussi preuve d’écoute active.

Avec des objectifs Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporaires, vous pouvez les réaliser durant les délais impartis et avec les moyens disponibles et donc devenir un archiviste efficace.
Être SMART permet d’atteindre les objectifs, de pouvoir mieux défendre ses projets au près de la hiérarchie et donc de devenir un archiviste efficace.

Être proactif et méthodique pour devenir un archiviste efficace

Le manque de matériel ne doit plus être ce qui empêche l’archiviste africain de faire ce pour quoi il a été recruté. Nous sommes dans un secteur où nous sommes appelés à justifier quotidiennement du bien fondé de notre travail, notre utilité.

Même si cela semble insuffisant, vous devez commencer quelque part et être méthodique. Rester inactif en attendant tout le matériel serait une erreur fatale. L’archiviste doit se montrer imaginatif et créatif afin de proposer les services possibles aux usagers.

Par ailleurs, pour une meilleure efficacité, l’archiviste doit se fixer des objectifs SMART. Se fixer des objectifs SMART permet une meilleure gestion du temps et des ressources. Cela permet aussi de mettre à jour ses forces et faiblesses, de déterminer les moyens nécessaires pour l’atteinte des buts. Être SMART permet de devenir un archiviste efficace respecter de tous. La hiérarchie sera plus apte à vous écouter et à s’investir dans vos activités. Pour y arriver, vous pouvez chaque jour faire votre To do list comme Jean-Marie Kapet.

Au sein de votre institution, vous devez faire correctement et avec professionnalisme vos différentes missions et tâches. En cas de licenciement pour motif économique, l’institution retient souvent les employés qui travaillent un peu plus que les autres. Ces employés se proposent volontairement pour prendre plus de responsabilités ou pour exécuter des tâches supplémentaires.

Vous devez donc vous rendre indispensable. Tant que vous pouvez exécuter une tâche, n’hésitez pas à demander et à prendre plus de responsabilités. Évitez d’être souvent le premier à rentrer dès qu’il sonne l’heure. Vous ne devez pas être l’employé qui manifeste toujours un refus à porter assistance à ses collègues.

Faire son personnal Branding, se former et resauter

Faire son personal Branding

Que ce soit en milieu professionnel ou encore dans la vie active, vous devez mettre en valeur vos réalisations. Vous devez aussi mettre en avant vos qualités ainsi que promouvoir vos activités. Vous aurez beau être compétent, cela ne servirait à rien si vous ne le faites pas savoir. Comment ?  LinkedIn, Facebook, Twitter représentent des options.

Valoriser les archives et donc son métier passe aussi par la communication. Facebook, Twitter, Intagram ou LinkedIn constituent des occasions de faire de nouvelles rencontres. Ces média-sociaux offrent également la possibilité de montrer au reste du monde, en quoi consiste le métier d’archiviste, valoriser son métier. Si vous êtes un archiviste béninois, Darimage peut vous aider à faire votre personal branding.

Se former continuellement pour être un archiviste efficace

Le secteur des archives tend de plus en plus vers le numérique. Pour rester performant, l’archiviste doit continuellement s’adapter. Vous devez chercher à acquérir plus de compétences et de connaissances (Upskilling ou Reskilling). L’archiviste doit être capable de surfer intelligemment sur la toile, d’oser, d’innover et d’être endurant.

Voilà des qualités et compétences que recherchent de plus en plus toutes les structures. Et pour vous adapter, vous devez vous former. Des compétences en veille informationnelle ou documentaire, en sciences data rendraient l’archiviste africain encore plus efficace. Tout compte fait, vous formez continuellement vous permettra de saisir davantage d’opportunités comme celle que diffusent Archivinfos.

Resauter pour être un archiviste plus efficace

Vous devez militer dans les associations professionnelles. Les associations professionnelles constituent des espaces adéquats pour apprendre, mais aussi pour faire de nouvelles connaissances et pour élargir son réseau professionnel. Vous pouvez adhérer une association nationale comme l’Association Des Archivistes, Bibliothécaire et Documentalistes du Bénin si vous êtes béninois.

Si vous êtes un archiviste gabonais, vous pouvez adhérer à l’Association des documentalistes du Gabon. Au plan régional, Archivistes Leaders, WARBICA représente des espaces non négligeables. Le Conseil International des archives vous recevra à l’international.

Avec ces quelques astuces, l’archiviste africain peut s’épanouir professionnellement et les lignes pourront bouger. Alors n’attendez plus, passer à l’action. Pour plus d’aide, n’hésitez pas à contacter Archivinfos.

Félicien OKE « Devenir un archiviste efficace, 10 clés de succès », 2019.

20 commentaires

  1. Abdel Kader Babatoundé KPADONOU

    Merci pour le partage de cet article très riche.
    Les archivistes africains ont besoin de lire cet article. Nos travers y sont largement relevés et révélés.

  2. Parfaitezita Mboumba

    Merci pour vos conseils, si j’ai accepté de faire ce métier c’est parce que lors de la formation j’ai appris que gérer les documents ne se limitait pas seulement à collecter et à les conserver, qu’il y a un travail énorme à réaliser sur soi et surtout au sein de la structure dans laquelle vous travaillez pour donner de la valeur à ce métier qui est négliger par certains…

  3. Ping :Top 10 activités pour célébrer la journée internationale des archives 2022 - ArchivInfos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.