Interview — Thierno KANDJI président de l’ASBAD
Interview — Thierno KANDJI président de l’ASBAD

Interview — Thierno KANDJI président de l’ASBAD

Spread the love

Le 19 mars 2022, l’Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes a tenu une Assemblée générale ordinaire (ASBAD). Tenue au 𝗠𝘂𝘀𝗲́𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗖𝗶𝘃𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗻𝗼𝗶𝗿𝗲𝘀, cette AG ordinaire a permis l’élection du nouveau comité directeur de l’ASBAD.

Dans un entretien exclusif, Thierno KANDJI reconduit à la tête de l’ASBAD, a accepté de répondre aux questions de ArchivInfos. Présentation du bilan de la mandature 2019-2022, les objectifs pour la mandature 2022-2025, le nouveau président a fait diverses révélations. Rencontre.

Thierno KANDJI président de l’ASBAD, Assemblée générale ordinaire de l'Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes
Thierno KANDJI président de l’ASBAD, Assemblée générale ordinaire de l’Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes

Archivinfos : Quel est votre parcours académique et professionnel ?

Thierno KANDJI : J’ai suivi mon cursus universitaire à l’École des bibliothécaires, archivistes et documentalistes du Sénégal. D’abord, à l’EBAD, j’ai obtenu en 2002 le Diplôme universitaire en sciences de l’information documentaire (DUSID). Ensuite, en 2005, j’ai obtenu le Diplôme supérieur en sciences de l’information et de la communication (DSSIC), option Documentation.

Après l’obtention de mes diplômes, j’ai effectué diverses missions de traitement de fonds au sein d’établissements publics et privés. Parmi mes expériences professionnelles, je peux compter mon expérience à l’Agence nationale de la BCEAO pour le Sénégal entre 2006-2008. J’ai aussi exercé à KPMG Sénégal, un cabinet d’audit, de commissariat aux comptes et de Conseil (2009 — 2015).

En outre, depuis 2015, j’exerce en qualité de conservateur de centre de documentation à l’Université Iba Der Thiam de Thiès. Je fus d’abord chef du service de la documentation de l’UFR sciences économiques et sociales. Actuellement, je suis le Directeur de la Bibliothèque centrale de l’université. J’occupe ce poste depuis janvier 2021.

Archivinfos : Que retenir de votre mandature 2019-2022 à la tête de l’ASBAD ?

Thierno KANDJI : D’abord, je tiens à rendre grâce à Dieu et à féliciter tout le comité directeur de l’ASBAD de cette mandature. Notre bonne collaboration nous a permis de réaliser diverses activités. Parmi celles-ci, certaines retiennent particulièrement mon attention. Je peux notamment citer :

  • la conception et la publication d’un catalogue de formation ;
  • l’animation de cinq (5) conférences et panels en ligne et/ou en présentiel sur des questions d’intérêt professionnel ;
  • le renforcement et la formalisation du partenariat ASBAD/Goethe institué dans le cadre d’un protocole d’accord ;
  • l’accompagnement de 3FPT (Fonds de financement de la formation professionnelle et technique) dans la réalisation de notre programme de formations continues ;
  • le soutien financier obtenu de la tutelle (ministère chargé de la Culture) dans le cadre du fonds de solidarité contre les effets de la Covid-19 accordé aux différents acteurs du sous-secteur du livre et de l’édition ;
  • la refonte du site web dans l’objectif de développer de nouveaux outils de communication, d’administration et de documentation et d’améliorer notre visibilité ;

À l’instar de ces différentes activités, nous avons également collaboré étroitement et stratégiquement avec divers organismes du domaine. Nous avons notamment collaboré avec les bibliothèques universitaires, l’EBAD et la Direction des archives du Sénégal.

Enfin, au cours de l’AG du 19 mars 2022, nous avons rendu hommage au feu Laurent Gomis. Il était un grand défenseur des métiers d’archivistes, bibliothécaires et documentalistes. À travers cette activité, nous avons particulièrement voulu :

  • témoigner à sa famille toute la reconnaissance de sa corporation ;
  • restituer son riche parcours ;
  • le proposer en modèle aux jeunes que nous sommes et à la communauté pour cultiver l’éthique, l’excellence et les valeurs humaines les plus élevées qu’il incarnait.
Comité directeur 2022-2025 l'Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes
Comité directeur 2022-2025 l’Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes

Archivinfos : Parlez-nous de votre plan d’action pour la mandature 2022-2025

Thierno KANDJI : Pour la mandature 2022 — 2025, nous comptons principalement travailler à la consolidation des actions du mandat précédent. Nous allons également nous engager sur de nouvelles orientations en intelligence avec les nouveaux membres du comité directeur.

Durant les jours à venir, nous allons échanger sur le plan d’action. Ensemble, nous allons définir les objectifs de sorte à conduire l’ASBAD dans un esprit d’équipe et collégial.

Archivinfos : En termes de priorité, quels seraient vos objectifs phares pour l’ASBAD ?

Thierno KANDJI : Pour la mandature 2022-2025, nous avons reçu diverses recommandations durant l’assemblée générale de l’ASBAD. Trois ont particulièrement attiré notre attention. Il s’agit de :

  • la conservation comme archive définitive de la présentation de l’ASBAD intitulée : « hommage à Laurent Baaya Gomis » ;
  • la publication d’un mélange qui regroupe les témoignages sur feu Laurent Gomis ;
  • la création d’une coalition avec des acteurs de la société civile pour porter avec l’ASBAD le plaidoyer sur l’érection d’une bibliothèque nationale au Sénégal.

En plus de ces recommandations, nous allons proposer diverses activités majeures. L’une de nos priorités sera la massification de l’ASBAD. Cette dernière se traduira par des visites et rencontres avec les personnels des grandes institutions documentaires du Sénégal. Les acteurs principaux de cette activité seraient la Bibliothèque centrale de l’UCAD, la Direction des archives du Sénégal et l’EBAD.

Par ailleurs, nous allons aussi mettre en place un programme de formation des leaders archivistes, bibliothécaires et documentalistes sénégalais. L’objectif est de préparer les collègues qui disposent le potentiel et l’engagement à jouer un rôle actif dans l’ASBAD. Nous allons à travers des séances de formation leur faire comprendre les enjeux du cadre associatif professionnel. Ainsi, ils auront les capacités nécessaires qui leur permettront de participer à la réalisation des missions de l’ASBAD.

Archivinfos : Avez-vous quelque chose à partager avec les archivistes, bibliothécaires, documentalistes ou encore autorités sénégalaises ?

Thierno KANDJI : À mes collègues archivistes, bibliothécaires, documentalistes, je les invite à :

  • faire davantage preuve d’engagement et de professionnalisme dans le cadre de leur travail ;
  • s’investir dans la formation continue pour rester compétitif et pour pouvoir s’adapter aux évolutions constantes de nos métiers ;
  • intégrer le cadre associatif et s’intéresser aux manifestations nationales et internationales de la profession par l’adhésion et la participation.

Aux autorités gouvernementales et administratives, je tiens à leur rappeler qu’une administration performante repose sur la bonne gestion de ses archives. Et cela n’est garanti qu’avec des services d’archives fonctionnels et dotés de moyens matériels, techniques, technologiques, logistiques et humains adéquats.

Avec regret, je tiens aussi à rappeler la nécessité de la construction d’une bibliothèque nationale et d’un central national des archives. Ces deux institutions de mémoire sont utiles et précieuses pour toute nation. Elles permettront de sauver et de sauvegarder la production éditoriale nationale et les archives historiques et contemporaines du Sénégal.

7 commentaires

  1. Alassane DIOUF

    Excellent Président KANDJI. Le Centre national des Archives judiciaires du Sénégal dont j’ai l’honneur de diriger vous souhaite pleins succès dans cette nouvelle mandature 2022 – 2025.

  2. ALIOU SANE

    Félicitations et Bonne chance mr le president pour votre mandat. La revalorisation de la profession information documentaire doit etre le combat de toute la corporation. Soit unis pour faire bouger les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.