Politique de protection des infrastructures d’information critiques : le Bénin adopte des mesures adéquates
Politique de protection des infrastructures d’information critiques : le Bénin adopte des mesures adéquates

Politique de protection des infrastructures d’information critiques : le Bénin adopte des mesures adéquates

Spread the love

Le Bénin a adopté une politique de protection des infrastructures d’information critiques. Ce fut l’une des décisions du conseil des ministres le mercredi 22 février 2023.

Le conseil des ministres du Bénin a adopté la politique de protection des infrastructures d’information critiques.

Les ambitions du Bénin face aux exigences du numérique

Après l’adoption d’une stratégie nationale d’intelligence artificielle et des mégadonnées (SNIAM) 2023-2027, le Bénin a adopté une nouvelle stratégie. Le conseil des ministres du 22 février 2023 a pris de nombreuses résolutions. L’une des plus importantes est l’adoption d’une politique de protection des infrastructures d’information critiques.

Face aux nombreux défis que relèvent le secteur du numérique, le pays s’emploie à créer « un cyberespace sécurisé et attractif « . Il permettra le développement de l’économie numérique.

Ce sont ces différentes raisons qui justifient son adoption d’une stratégie nationale de sécurité numérique (SNSN) d’une part. D’autre part, il avait adopté aussi une politique de sécurité des systèmes d’information de l’État (PSSIE) en octobre 2021.

Cette stratégie nationale définit les règles de la politique de protection des infrastructures d’information critiques comme un pilier des PIC. Celles-ci visent à définir les responsabilités de l’organisation.

Politique de protection des infrastructures d’information critiques : de fortes résolutions prises

Cette politique stipule des mesures nécessaires pour protéger ces structures.

Celles-ci comprennent la :

  • planification, le déploiement et la gestion des systèmes ;
  • sécurisation des éléments physiques ;
  • mise en œuvre des procédures de réponse aux incidents ;
  • maintien de la continuité des opérations ;
  • formation du personnel à la sécurité ;
  • établissement de directives politiques qui concernent l’utilisation des technologies en soutien aux infrastructures critiques.

La validation des règles de la PPIIC confère au Bénin divers atouts. Parmi ceux-ci se trouve notamment la protection du cyberespace béninois et des infrastructures diverses. Rappelions que la politique PPIIC est le fruit des travaux du Ministère du Numérique et de la Numérisation, en collaboration avec (ASIN).

Conformément à ce document, tous les responsables concernés par les infrastructures critiques mettront en œuvre leur rôle respectif dans le cadre de ce document.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *