6 conseils incontournables pour réussir sa recherche documentaire
6 conseils incontournables pour réussir sa recherche documentaire

6 conseils incontournables pour réussir sa recherche documentaire

Spread the love

Vous êtes élève, étudiant en fin de cycle, chercheur ou conférencier. La rédaction d’un exposé, d’un article scientifique, d’un mémoire ou d’une thèse est un exercice incontournable. Trouver l’information essentielle ou réussir sa recherche documentaire représente l’une des étapes très essentielles pour réussir votre travail.

Ce travail n’est cependant pas toujours facile. Parfois, repérer les sources fiables et les informations pertinentes est un casse-tête. Vous êtes en pleine rédaction de votre mémoire, exposé, thèse ou article scientifique et ne savez pas comment vous y prendre. Ne paniquez pas !

 Dans cet article, je vais vous aider à réussir cette étape de votre travail de rédaction. Pour cela, allons à la découverte des techniques et outils de recherche documentaire.

Réussir sa recherche documentaire : six conseils incontournables.

Qu’est-ce que la recherche documentaire ?

La recherche documentaire est encore appelée recherche bibliographique. Elle est un travail intellectuel qui consiste à identifier, collecter et traiter des données informatives sur un sujet. Ce travail se fait à travers l’étude des sources fiables, des documents officiels et universitaires.

Les bibliothèques dans le but de fidéliser ou d’attirer de nouveaux usagers, proposent ce service à leurs usagers. Néanmoins, la recherche bibliographique peut aussi se faire par soi-même si l’on applique les bonnes techniques et outils de recherche.

En cette ère du digital, l’information est davantage numérique. Elle se trouve dans les bases de données dont l’utilisation exige la maîtrise de leurs fonctionnements et particularités.

En effet, pour réussir sa recherche documentaire, la mise en place d’une bonne stratégie de recherches bibliographiques est requise. Pour cela, nous allons découvrir des méthodes et outils optimaux et idéaux de recherches documentaires.

La méthodologie de recherche bibliographique se décline en cinq étapes. En suivant ces cinq étapes, vous parviendrez à trouver des sources fiables et informations pertinentes.

Préparer sa recherche bibliographique

Cette étape est la première dans une méthodologie de recherche documentaire. La nécessité de réfléchir à certaines « banalités » avant de commencer s’impose. Ainsi, vous êtes sûr et certain que votre plan de recherche est cohérent et synthétique. Il vous permettra de ne rien oublier et d’avancer plus facilement par la suite.

Ainsi, pour préparer votre recherche documentaire, vous allez devoir définir votre sujet et limiter la quantité d’information.

Définir son sujet pour réussir sa recherche documentaire

Qu’est-ce que je recherche ? Elle est la première question pertinente que vous devez vous poser au début de votre recherche documentaire. Sa réponse vous permettra de limiter votre thème de recherche.

Notez d’abord votre sujet de recherche en une phrase ou sous forme d’une question. Vous pouvez ensuite le segmenter en plusieurs parties. Recherchez ensuite les synonymes, homonymes, notions proches, abréviations, traductions et différentes orthographes des mots clés de votre sujet de recherche.

Un thésaurus, une liste de vedettes ou encore un dictionnaire vous aideront dans cette tâche. Ce sont des instruments de recherche qui aident à repérer les différentes connotations et dénotations d’un mot clé. Chaque domaine ou secteur d’activité a son thésaurus. Ces documents sont souvent intégrés aux catalogues numériques des bibliothèques.

Limiter la quantité d’information pour réussir sa recherche bibliographique optimale

Cette phase de la préparation pour réussir sa recherche documentaire permet de réfléchir sur ses besoins en matière d’information. De quels types d’informations ai-je besoin ? La nature, le type et la quantité d’information dont vous auriez besoin dépendront fortement de l’usage final.

Vous n’auriez certainement pas besoin des mêmes informations dès lors que vous préparez un exposé, un séminaire ou une thèse. Définissez donc la temporalité de l’information que vous voulez exploiter.

Aviez-vous besoin d’informations actuelles, dépassées ou générales ? La réponse à cette question vous permettra de savoir si vous aurez plus besoin de livres ou d’articles. Le choix des bases de données adéquates y dépend.

Réussir sa recherche documentaire

Bien choisir ses sources d’informations ou bases de données pour réussir sa recherche documentaire

Le choix des bases de données dépend de plusieurs facteurs. Ces facteurs sont entre autres la nature, la forme ou le type d’information recherchés.

Si vous recherchez des livres, vous pouviez consulter les catalogues des bibliothèques physiques ou numériques. Intéressez-vous d’abord à la bibliographie nationale de votre pays respectif. Vous pouvez également consulter les catalogues numériques des grandes bibliothèques suivantes :

Si vous recherchez des articles scientifiques, des thèses ou mémoires, vous pouviez consulter les bibliographies imprimées ou numériques. Elles sont disponibles via les bases de données. Certaines sont générales et ouvertes à plusieurs domaines. D’autres sont plus spécialisées et propres à un secteur. Vous pouviez consulter par exemple :

  • Google scholar, qui regorge une grande production d’articles scientifiques, des thèses et mémoires des universités du monde ;
  •  Internet Archives
  • Agora, qui regorge des publications scientifiques en histoire de l’art et archéologie ;
  • Cairn.info, pour les revues et ouvrages en sciences humaines et sociales ;
  • Dalloz, pour la documentation juridique (articles, ouvrages, revues).

Par ailleurs, les publications officielles telles que les lois, arrêtées, décrets, rapports se trouvent sur les sites web officiels des institutions étatiques.

Vous pouvez également vous intéresser aux données statistiques, commerciales, industrielles, et informations téléphoniques. Pour cela, pensez aux répertoires ou annuaires d’institutions disponibles sur les sites web des organismes.

Vous pouvez également vous intéresser aux commentaires d’experts sur le sujet, aux comptes rendus de colloque et des vidéos. Ils constituent des pistes non négligeables.

Construire une équation de recherche pour mieux affiner et réussir sa recherche bibliographique

L’équation de recherche est une combinaison de mots clés avec des signes appelés « opérateurs booléens ». Elle permet d’affiner, d’élargir et de réussir sa recherche documentaire.

Ces opérateurs booléens sont au nombre de six et jouent un rôle particulier. Nous avions notamment :

  • ET (AND en anglais), qui permet de trouver des termes communs entre deux mots clés ; 
  • OU (OR en Français), qui permet de trouver des termes qui appartiennent soit au premier mot clé, soit au second mot clé ;
  • SAUF (NOT ou AND NOT en anglais), permet d’interdire un mot clé et d’éliminer tous les documents que l’on ne souhaite pas obtenir ;
  • parenthèses (), qui servent à structurer les éléments d’une équation de façon logique ;
  • les opérateurs de proximité, qui permettent de préciser le nombre de mots clés entre deux termes de requêtes ;
  • les guillemets « e », qui permettent de rechercher une expression exacte.

Leur utilisation permet d’optimiser ses chances pour trouver des sources et informations pertinentes pour son travail de rédaction.

Vérifier la pertinence des résultats de sa recherche bibliographique

L’évaluation de la pertinence des résultats après sa collecte est très indispensable. Elle permet de mieux mesurer la pertinence et la qualité de l’information.

Pour vous assurer de la pertinence des documents trouvés, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • le document est-il intéressant ?
  • les questions qui m’intéressent sont-elles abordées ?
  • l’information est-elle actuelle ?

Grâce à la pertinence, vous pouvez vérifier si les résultats de votre recherche correspondent au besoin de départ. Pensez maintenant à évaluer la qualité de l’information. Plusieurs critères d’appréciations permettent de la faire.

L’auteur et sa notoriété, le ton du document, la qualité du contenu et sa structuration sont par exemple des éléments à apprécier. 

Pour réussir sa recherche documentaire

Traiter les résultats de sa recherche documentaire

C’est la dernière étape de votre démarche de recherche documentaire. Vous aviez trouvé l’information. Mais, le plagiat n’est pas permis. La citation de ses sources est capitale en cas de reprise d’extrait de texte.

Vous veillerez également à présenter votre bibliographie selon les normes demandées. Vous pouvez utiliser un logiciel de gestion de références bibliographiques comme Zotéro. Il permet de collecter, organiser, citer et partager ses sources de recherche.

Confier votre travail à un professionnel de l’information et de la documentation

Le professionnel de l’information documentaire est un fin connaisseur des outils et techniques de recherche documentaire. Son expertise peut vous aider à aller vite et à réussir votre travail de recherche bibliographique. Il pourra vous aider à trouver les bonnes sources et informations pertinentes.

Vous pouviez également directement contacter ArchivInfos en cas de besoin. Elle propose un service de recherche documentaire pour vous accompagner. Elle vous aide à réaliser des produits documentaires sur mesure. Ces produits documentaires sont par exemple :

  • synthèses documentaires, pour élaborer une synthèse des documents sur un sujet précis ;
  • bulletin bibliographique, pour approfondir un sujet dans le but de préparer un exposé, un cours, une thèse.
  • dossier documentaire, pour constituer un ensemble de documents de sources diverses, choisis et réunis sur une question donnée ;
  • bulletins sommaires, pour constituer une veille régulière sur une thématique ;
  • dossier de presse, sur l’actualité d’un secteur, d’un domaine, sur une manifestation.

Avec ces six conseils, soyez sur et certain que vous allez réussir votre travail de recherche documentaire. Vous allez trouver des sources et informations pertinentes. La rédaction de votre exposé, thèse ou mémoire sera alors une totale réussite.

Pour plus d’explication ou pour un accompagnement personnel, n’hésitez pas à nous contacter.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *